" Archi Human : nouvelle vie des chancres bruxellois ! "

La commission de concertation de Molenbeek a donné son feu vert au premier projet de l’association Archi Human en janvier dernier. L’immeuble de quatre studios basse énergie verra le jour en 2019 le long du canal, à l’angle du quai des Charbonnages et de la rue Vandermaelen. Ce bâtiment devient officiellement le premier conçu par l’ASBL Archi Human.

JPEG - 38.9 ko

Le concept prôné par cette association est né de la volonté de répondre à deux enjeux urbains importants : offrir des pistes de logements à destination des personnes sans-abri du projet Housing First et redonner vie à des chancres urbains non-exploités en région bruxelloise.

La commune de Molenbeek désire montrer la voie aux autres pouvoirs publics et encourager le modèle Housing First comme la solution pour sortir durablement des personnes de la rue. Elle a donc pris la décision d’octroyer l’un de ses terrains au projet Archi Human. Cette parcelle, issue d’une démolition, est de trop petite taille pour intéresser les promoteurs immobiliers et son passé frissonnant ne génère pas un grand engouement. " C’est un lieu tellement chargé d’horreur que c’était intéressant d’y placer des contre-valeurs : là où il y a eu tellement d’inhumanité, on peut montrer la plus grande humanité" déclare Luc Schuiten, architecte du projet. Le projet s’engage donc à y construire quatre logements modulaires et durables pour une personne à destination des plus démunis.

L’association Archi Human a été fondée par l’architecte Luc Schuiten en 2014 et est composé d’une dizaine de personnes, dont des membres d’associations du secteur du sans-abrisme à Bruxelles et menant un projet Housing First (SMES-B, Infirmiers de rue, Diogènes). Pour mener à bien ce projet, l’ASBL Archi Human bénéficie du soutien de la commune sous la forme d’un bail emphytéotique de 27 ans. L’ASBL peut donc jouir du terrain comme elle l’entend tandis que la commune en reste la propriétaire.

Au cœur du projet, le modèle Housing First. Celui-ci a vu le jour aux États-Unis et s’est implanté en Belgique depuis un peu plus de quatre ans. Il propose aux personnes sans-abri les plus vulnérables un accès direct et sans condition de la rue vers un logement permanent, ainsi qu’un accompagnement adapté. Ces projets font le pari que l’accès et le maintien de ces personnes en logement sont non seulement possibles mais également souhaitables.

Le logement est la base du Rétablissement de la personne sans-abri et de son accès aux droits fondamentaux. Le projet Archi Human et la commune de Molenbeek l’ont bien compris.

Marine Harmel
Chargée de comm. - SMES-B