Invitation Table d’Échanges du SMES-B

« L’accompagnement psychosocial des personnes en séjour irrégulier présentant des problèmes de santé mentale : les limites et obstacles de la prise en charge et les ressorts à mobiliser. »

 

Nous sommes nombreux à travailler, d’une façon ou d’une autre, avec celles et ceux qui sont en séjour irrégulier sur le territoire belge, qui sont dans une grande précarité et qui souffrent de problèmes de santé mentale.

 

Le constat fait par les équipes mobiles et les travailleurs sociaux, les avocats et les services d’aide juridique, les professionnels de la santé et de la santé mentale est partout le même : nous sommes en face de gens pour qui il y a de moins en moins de solutions. Mais… de quelles solutions parlons-nous ? Qui sont ces étrangers qui habitent dans les rues de Bruxelles ? Comment fait-on avec ceux qui souffrent d’une maladie mentale, qui n’ont pas de demande explicite et qui n’ont pas accès aux aides, aux soins, aux hébergements ? Quelle logique de soin pour ceux qui sont dans la rue en séjour irrégulier ?

 

Le SMES-B vous invite le 13 juin de 9h à 13h pour partager vos expériences et réflexions, et élaborer ensemble des pistes de travail futur.

 

« L’être humain ne doit jamais cesser de penser. C’est le seul rempart contre la barbarie. Action et parole sont les deux vecteurs de la liberté ». Hannah Arendt, La banalité du mal - 1963.

 

Une Table d’échanges du SMES-B
 

Co-organisée par
Mahé Aja, coordinatrice de la Cellule d’Appui du SMES-B
Hülya Cakir, Responsable Santé Mentale Projets Belges - Projets Bruxelles de MdM
Éric Colle, chef du service social de la mutualité Saint-Michel
Éric Husson, coordinateur du Projet Lama
Chloé Nadeau - Coordinatrice du Trajet de Soins PPMM-Centre Hospitalier Jean Titeca A.S.B.L.
Damien Dupuis, avocat au barreau de Bruxelles et président de la Commission « Psychiatrie et droits humains » à la Ligue des Droits de l’Homme
Murat Karacaoglu, Directeur Pierre d’Angle- Asile de nuit
Mikaël Franssens, chargé des questions de politiques migratoires- CIRÉ asbl
Bert De Bock, travailleur de rue, asbl Diogenes

 
ATTENTION : le nombre de places est limité, ne tardez donc pas à vous inscrire ! La participation est gratuite, mais l’inscription est obligatoire.