Après les journées du Patrimoine, place aux Journée du « Matrimoine » !

JPEG - 20.2 ko

La 31ème édition des « Journées du patrimoine » se tiendront du 13 au 15 septembre dans plusieurs grandes villes d’Europe dont Bruxelles. Deux semaines plus tard, les 28 et 29 septembre, ce sont les « Journées du matrimoine » qui prendront place à Bruxelles ; un pastiche bienvenu ogranisé par l’Ilot et l’Architecture qui dégenre dont le but est de mettre en exergue la problématique de l’accès au logement et à la propriété pour les femmes, en particulier pour les femmes sans-abri.

68% : c’est l’augmentation de la proportion des femmes vivant en rue à Bruxelles durant les deux dernières années selon le dernier dénombrement de La Strada. Si ce chiffre vient tordre le cou au stéréotype selon lequel il n’y aurait qu’une infime partie de femmes sans-abri, il permet surtout de mettre en lumière de manière quantitative une réalité en carence de visibilité dans les discours. Or, les femmes vivant en rue sont singulièrement exposées à une multitude de violences et de dangers qui les rendent d’autant plus vulnérables ; c’est ce quel’Ilot et et l’Architecture qui dégenre entendent rappeler lors de ces deux jours au cours desquels seront abordées les barrières à l’accès au logement qui touchent spécifiquement les femmes. La suite ici…