LA MORT D’UN LOCATAIRE DANS UN PROJET HOUSING FIRST

29/09/2021

La mort d'un locataire dans un projet Housing First

La première fois, c’est un choc. Avec le temps, on banalise parfois. On se dit que c’est inévitable. Quel que soit son diplôme, son expérience ou son rapport au travail, la mort d’une personne accompagnée est toujours difficile. Elle entraîne de nombreuses remises en question et, bien souvent, un sentiment d’échec, voire de responsabilité.

Que ressent-on? Par quelles étapes passe-t-on? Comment trouver du soutien? Entre les extrêmes que peuvent constituer la pleine culpabilité et la complète distanciation, comment se positionner ?

Ce texte ne se veut pas philosophique, sociologique, épidémiologique ou médical, mais ambitionne de se placer à hauteur de travailleuse·eur de terrain pour y aborder quelques éléments d’expérience, mettre en lumière certaines lignes de crêtes et tenter d’en retirer quelques réflexions.

“Tu sais rationnellement que ce sont des choses qui arrivent mais tu te retrouves avec toutes tes émotions. Et tu ne te dis pas que tu vas appeler quelqu’un pour pleurer. En théorie, je me dis que je vais chercher de l’aide et en pratique, je vais avoir tendance à essayer de gérer seul.”

RÉDACTION

Muriel Allart (Smes Housing First)

BASÉ SUR L’EXPERTISE DE

Catherine Gérard, Elis Lokossou, Fabian Colle et Samanta Borzi

 

Nous contacter

LocalisationRue du Progrès 323 - 1030 Schaerbeek 

Le Smes respecte et veille à appliquer scrupuleusement la législation sur la protection de la vie privée. Concrètement, et conformément au RGPD, le Smes s’engage à collecter les données personnelles qui lui sont communiquées uniquement dans le cadre d’un service demandé (ex. inscription aux intervisions, à la newsletter ou demande d’envoi d’une publication…), et ce en prenant soin de récolter exclusivement les données nécessaires à l’exécution de ce service. Ces données sont traitées de manière sûre et méticuleuse. Elles ne sont jamais transmises à un tiers à des fins commerciales. Par ailleurs, les données personnelles sensibles (ex. des informations en matière de santé ou un numéro de compte en banque) sont toujours traitées de manière confidentielle et ne sont jamais divulguées. En outre, ces données sont conservées durant le labs de temps nécessaire à la pleine exécution du service demandé (ex. pour les intervisions, nous conservons vos données jusqu’à la fin du cycle annuel afin de pouvoir vous contacter en cas de changement). Pour toutes questions se rapportant à ce sujet : administration@smes.be.

Le Smes est membre de :

                                Norwest