Recherche – Action

Réseau d’Accompagnateurs Psycho-Sociaux – RAPS

14/12/2012

RA- Smes 2019

COLOPHON

Chercheur :

  • Anne Slimbrouck

Accompagnateurs psycho-sociaux :

  • Anne Wezel
  • Annick Leducq
  • Antoin Galle
  • François Poncin
  • Jennifer Limage
  • Mahdiya El Ouiali
  • Michèle Delewarde
  • Sarah Vanderwaeren
  • Sophie Berruyer
  • Sophie Liemans

Promoteur de recherche :

  • SMES-B

Bailleur de fonds :

  • Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale
  • Commission Communautaire Commune

Comité scientifique :

  • Annalisa Casini (Faculté des Sciences psychologiques et de l’Education de l’ULB, Unité de psychologie sociale)
  • Céline Nieuwenhuys (Fédération des Services Sociaux Bicommunautaires)
  • François Wyngaerden (Institut de Recherche Santé et Société, UCL)
  • Jean-Louis Linchamps (La Strada)
  • Monique Van Dormael (ITG-IMT Anvers)
  • Murielle Deguerry (Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale)
  • Youri Caels (Plate-Forme de Concertation en Santé Mentale de Bruxelles)

Comité de pilotage :

  • Begonia Cainas, CHU Saint-Pierre
  • Jacques Verstraeten, Entr’Aide des Marolles
  • Jean-Pierre Ermans, Rivage – den Zaet
  • Jerry Werenne, Réseau Hépatite C
  • Laurent Demoulin, Diogènes
  • Mathieu Vansantvoet, Pierre d’Angle
  • Michel Kesteman, Espace Social Télé-Service
  • Pierre Schoemann, Projet Lama
  • Sébastien Alexandre, SMES-B
  • Serge Zombek, MASS de Bruxelles, CHU Saint-Pierre, SMES-B

Participants de la Cellule d’appui du SMES-B :

  • Dominique Daniel
  • Jenny Krabbe
  • Oum-Chikh Dahou

INTRODUCTION

Bruxelles, ville capitale, concentre, en plus de ses institutions régionales et bicommunautaires, des institutions politiques et administratives de l’état fédéral et des communautés.

La Région Bruxelloise est caractérisée par une grande hétérogénéité sociale, qui se reflète dans d’importantes inégalités sociales et de santé. Plus d’un quart de la population bruxelloise (28,3%) vit avec un revenu inférieur à celui du seuil de risque de pauvreté ; le taux de chômage des bruxellois est 2 fois plus élevé que le taux national et 5% de la population bruxelloise de 18 à 64 ans dépend d’un revenu du CPAS (près de 3 fois plus que dans l’ensemble du pays). Le logement y est très coûteux. Le nombre croissant de familles sur liste d’attente pour un logement social est très important : il y a presque autant de ménages en attente d’un logement social que de logements sociaux existants (Observatoire de la Santé et du Social, 2011).

L’isolement social est une réalité pour beaucoup d’habitants de la Région Bruxelloise : 23% des bruxellois déclarent n’avoir que peu de personnes sur qui compter en cas de besoin. Quant à l’accès aux soins de santé, plus de 40% des ménages bruxellois dans le quintile de revenus des « plus pauvres » doivent postposer ou renoncer à des soins pour raison financière.

Des facteurs sociaux comme l’urbanisation, la pauvreté et le progrès technologique ont été associés à l’apparition de troubles mentaux et du comportement (OMS, 2001). Les troubles de santé mentale représentent la première cause d’invalidité des bruxellois (c.à.d. une incapacité de travail de plus d’un an) (Observatoire de la Santé et du Social, 2010). En Région bruxelloise, le taux de personnes présentant des difficultés psychologiques (34%) et des troubles sévères (19%) est plus élevé que dans les autres Régions. C’est à Bruxelles que la prévalence des troubles dépressifs a connu la plus forte augmentation dans le temps (de 10% en 2004 à 14% en 2008) et celle-ci est davantage observée chez les femmes, les personnes à faible niveau socio-économique et les chômeurs (Gisle, 2008).

Télécharger la publication pour lire la suite …

Nous contacter

LocalisationRue du Rempart des Moines 78 - 1000 Bruxelles

Le Smes respecte et veille à appliquer scrupuleusement la législation sur la protection de la vie privée. Concrètement, et conformément au RGPD, le Smes s’engage à collecter les données personnelles qui lui sont communiquées uniquement dans le cadre d’un service demandé (ex. inscription aux intervisions, à la newsletter ou demande d’envoi d’une publication…), et ce en prenant soin de récolter exclusivement les données nécessaires à l’exécution de ce service. Ces données sont traitées de manière sûre et méticuleuse. Elles ne sont jamais transmises à un tiers à des fins commerciales. Par ailleurs, les données personnelles sensibles (ex. des informations en matière de santé ou un numéro de compte en banque) sont toujours traitées de manière confidentielle et ne sont jamais divulguées. En outre, ces données sont conservées durant le labs de temps nécessaire à la pleine exécution du service demandé (ex. pour les intervisions, nous conservons vos données jusqu’à la fin du cycle annuel afin de pouvoir vous contacter en cas de changement). Pour toutes questions se rapportant à ce sujet : administration@smes.be.

Le Smes est membre de :

                                Norwest