Au cœur de la santé mentale : le rétablissement

03/01/2020

En ce début d’année 2020, la Fondation Roi Baudouin s’intéresse de près au rétablissement avec la publication d’un rapport « ZOOM » portant sur la question. Si les initiatives se réclamant du rétablissement sont de plus en plus nombreuses, il reste néanmoins du chemin à faire pour changer de paradigme vers des soins en santé mentale de qualité, participatifs, centrés sur la personne et accessibles à tous.

Comme le rappelle judicieusement le texte de la FRB, le rétablissement « implique que les personnes psychiquement vulnérables (re)donnent un sens à leur vie. Elles se créent une nouvelle identité, assortie d’un nouveau mode de fonctionnement dans la société, tout en acceptant leur vulnérabilité. Pour les adultes, les notions centrales sont l’espoir et l’empowerment, afin de poser (à nouveau) des choix autonomes. Les enfants et les jeunes sont également impliqués dans leur processus de rétablissement, grâce à des activités de soutien et de développement sur mesure. L’accent est mis sur la participation, l’épanouissement des capacités et des compétences, et l’intégration dans la société ».

Pas question donc ici de soigner en vue d’une quelconque « remise aux normes », mais plutôt de questionner les possibilités de « vivre avec » les troubles en leur conférant un autre statut au sein d’un quotidien remanié et d’un rapport à l’autre renouvelé. En cela, le rétablissement va nécessairement de pair avec une déstigmatisation des problèmes de santé mentalen ainsi qu’avec des structures d’accueil repensées.

Car en effet, dans le rétablissement, la relation soignant-soigné n’est plus synonyme d’asymétrie ou d’autorité, mais bien de collaboration, de confiance et de réciprocité. D’où l’intérêt de continuer à développer des méthodes de soins ambulatoires (projets communautaires, habitats groupés thérapeutiques, lieux d’accueil à bas seuil…), plus à même de permettre la création de liens et l’inclusion dans la société.

Nous contacter

LocalisationRue du Progrès 323 - 1030 Schaerbeek 

Le Smes respecte et veille à appliquer scrupuleusement la législation sur la protection de la vie privée. Concrètement, et conformément au RGPD, le Smes s’engage à collecter les données personnelles qui lui sont communiquées uniquement dans le cadre d’un service demandé (ex. inscription aux intervisions, à la newsletter ou demande d’envoi d’une publication…), et ce en prenant soin de récolter exclusivement les données nécessaires à l’exécution de ce service. Ces données sont traitées de manière sûre et méticuleuse. Elles ne sont jamais transmises à un tiers à des fins commerciales. Par ailleurs, les données personnelles sensibles (ex. des informations en matière de santé ou un numéro de compte en banque) sont toujours traitées de manière confidentielle et ne sont jamais divulguées. En outre, ces données sont conservées durant le labs de temps nécessaire à la pleine exécution du service demandé (ex. pour les intervisions, nous conservons vos données jusqu’à la fin du cycle annuel afin de pouvoir vous contacter en cas de changement). Pour toutes questions se rapportant à ce sujet : administration@smes.be.

 

Le Smes est membre de :

                                Norwest