SORTIES DE RUE

UNE ETHNOGRAPHIE DES PRATIQUES D’INTERVENTION HOUSING FIRST

14/07/2016

UNE COÉDITION

Le Forum – Bruxelles contre les inégalités et la Fondation Roi Baudouin

 

AUTEUR

Sébastien Lo Sardo

 INTRODUCTION

Cette étude est le fruit d’une année passée à documenter le travail des équipes d’accompagnement du SMES-B et d’Infirmiers de rue. Depuis 2013, ces deux associations portent le modèle Housing First en Région bruxelloise. Elles s’adressent à des sans-abri de longue durée présentant des troubles psychiatriques et/ou une problématique d’addictions. En d’autres termes, elles ciblent les personnes aux profils les plus lourds rencontrées en rue. Celles pour qui les structures traditionnelles ne fonctionnent pas. Celles qui errent dans les dispositifs d’urgence. Celles pour qui la seule perspective de sortie de la rue est le décès à court ou à moyen terme. Le SMES-B et Infirmiers de rue proposent à ces personnes l’accès à un logement individuel, permanent et inconditionnel. Il n’est, à aucun moment, question de leur imposer un traitement psychiatrique ou une abstinence en matière de drogues ou d’alcool. Les intervenants des projets vont accompagner ces personnes dans leur parcours de rétablissement, aussi ardu et chaotique soit-il. L’accompagnement proposé est intensif et pluridisciplinaire. Il est également spécifique à chaque bénéficiaire, taillé aux mesures de ses demandes et de ses besoins.

Le modèle Housing First est l’une des principales innovations sociales apparues dans le courant des 20 dernières années. Il constitue aujourd’hui l’axe central de plusieurs stratégies nationales de lutte contre le sans-abrisme, tant en Europe qu’en Amérique du Nord. Durant près de deux années, Le Forum – Bruxelles contre les inégalités a pris en charge l’évaluation du programme fédéral Housing First Belgium. Il s’agissait d’une vaste entreprise d’expérimentation sociale visant à tester l’implémentation du modèle dans cinq grandes villes belges, dont Bruxelles. Les résultats, disponibles depuis juin 2016, réaffirment toute l’efficience du modèle. Au fil des mois, nous avons acquis la conviction que l’essentiel ne se situe pas dans la démonstration d’efficacité. Il est à chercher dans le quotidien des équipes d’accompagnement. En travaillant sans filet auprès du public le plus précarisé, elles redéfinissent les manières de faire du travail social. Avec le soutien de la Fondation Roi Baudouin et de la Commission Communautaire Commune, nous nous sommes attelés à explorer la spécificité de ces pratiques d’accompagnement.

Télécharger la publication pour lire la suite …

Nous contacter

LocalisationRue du Rempart des Moines 78 - 1000 Bruxelles

Le Smes respecte et veille à appliquer scrupuleusement la législation sur la protection de la vie privée. Concrètement, et conformément au RGPD, le Smes s’engage à collecter les données personnelles qui lui sont communiquées uniquement dans le cadre d’un service demandé (ex. inscription aux intervisions, à la newsletter ou demande d’envoi d’une publication…), et ce en prenant soin de récolter exclusivement les données nécessaires à l’exécution de ce service. Ces données sont traitées de manière sûre et méticuleuse. Elles ne sont jamais transmises à un tiers à des fins commerciales. Par ailleurs, les données personnelles sensibles (ex. des informations en matière de santé ou un numéro de compte en banque) sont toujours traitées de manière confidentielle et ne sont jamais divulguées. En outre, ces données sont conservées durant le labs de temps nécessaire à la pleine exécution du service demandé (ex. pour les intervisions, nous conservons vos données jusqu’à la fin du cycle annuel afin de pouvoir vous contacter en cas de changement). Pour toutes questions se rapportant à ce sujet : administration@smes.be.

Le Smes est membre de :

                                Norwest